Comme dit ce cher Confucius « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » . Le dévouement envers son travail va de paire avec le fait de s’y sentir bien et heureux. C’est simple : des salariés heureux seront plus motivés, plus productifs et plus fidèles à l’entreprise. Ajouté à cela, le bonheur est la bonne humeur c’est contagieux, alors quoi de mieux que des salariés heureux pour créer un environnement de travail du tonnerre !? On vous le demande.

La question à se poser maintenant est : vos collaborateurs sont-ils heureux là où ils sont aujourd’hui ? Le bien-être et le bonheur sont une source de motivation infinie à en faire se rhabiller bonus et primes d’intéressement (ou presque).  Et, dans un sens si le bien-être conditionne la maximisation des résultats de l’entreprise, il doit être une priorité managériale.

Une manière simple de montrer à vos collaborateurs que vous vous souciez d’eux est de les encourager à adopter un mode de vie sain et de soutenir (ET mettre en place) des initiatives bien-être.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, voyez plutôt !

 

Bien-être et bonheur des salariés déteindront sur les résultats de l’entreprise   

Avis au managers ! Permettre aux salariés de prendre de vraies pauses pour se dégourdir les jambes, ou pour aller faire du sport peut sembler être une perte de temps futile. FAUX !

Une étude révèle que 85%  des salariés considèrent que faire des pauses régulières dans la journée améliore leur productivité.  Malheureusement, beaucoup d’entre eux ne parviennent pas à prendre de pauses régulières du à la pression exercé par les collègues où les managers. Un salarié sur 5 ressentirait de la culpabilité à prendre des pauses, et 55% d’entre eux ont même peur de quitter leur bureau.

Selon John Trougakos, professeur de management à l’Université de Toronto, permettre des pauses plus régulières aurait pour effet de réduire le stress des collaborateurs, améliorer leur productivité et leur engagement. Il affirme que « se déconnecter du travail peut faire des miracles en ce qui concerne l’énergie et l’état d’esprit des collaborateurs ».

 

Qui dit bien-être, dit productivité 

Des expériences menées par les économistes de l’Université de Warwick ont montré que le bonheur et le bien-être améliore la productivité.

Cette étude, menée auprès de 700 participants a mis en oeuvre plusieurs expériences. Un groupe a visionné une comédie et/ou mangé du chocolat ; l’autre a été interrogé sur les récentes tragédies familiales. Tout cela a prouvé qu’un faible niveau de bonheur induit une faible productivité. Dans l’expérience, le bonheur rendait les gens environ 12% plus productifs.

Ajouté à la productivité, voici certains des autres avantages que vous pourriez tirer de collaborateurs heureux :

  • Gardez vos bons éléments : si vos collaborateurs sont heureux dans leur travail, il leur sera difficile d’avoir envie de partir . Plus de fidélité et moins de turnover !
  • Boostez votre performance : si vos collaborateurs sont bien dans leur travail, vous le ressentirez dans leur manière de travailler. Ils auront davantage d’énergie et seront plus motivés, ce qui vous permettra d’atteindre vos objectifs annuels surement mieux et plus vite !
  • Distancez vos concurrents : il est prouvé que les entreprises où les employés heureux sont plus performantes de 20% 
  • Augmentez vos ventes : des collaborateurs heureux vendent 37% plus que les autres
  • Diminuez l’absentéisme : des collaborateurs heureux et bien dans leur travail seront 10% plus engagés que les autres, et donc moins absents.
  • Améliorez votre service client : qui dit salariés heureux, dit clients heureux. Si vos collaborateurs sont engagés dans leur travail et dans l’entreprise ils seront plus enclin à bien reépresenter votre marque , et cela se ressentira dans leurs interactions avec les clients.

 

L’activité physique – un moyen sure d’avoir des collaborateurs heureux 

Après une séance de sport, nous avons tendance à nous sentir plus heureux et plus positifs. La raison est 100% scientifique !  Lorsque nous nous dépensons, le corps sécrète et libère des endorphines – des hormones chimiques qui sont produites pour lutter contre le stress. Ils protègent le corps de la douleur et peuvent être associés à un sentiment d’euphorie.

En plus des endorphines, le corps libère également une protéine appelée BDNF (Brain-Derived Neurotrophic Factor). LA BDNF est conçue pour protéger le corps et le cerveau contre le stress – y compris celui causé aux muscles lors d’une activité physique.

Cette protéine agit comme un bouton de réinitialisation et a également un effet réparateur lorsqu’elle est libérée. Elle favorise le sentiment d’être plus à l’aise et que notre esprit soit plus clair.

D’autres études établissent un lien entre les neurotransmetteurs de la sérotonine et de la norepinephrine et le sentiment de bonheur et d’exaltation que nous ressentons lors d’un effort physique. Lorsque nous sommes physiquement actifs, le cerveau augmente sa production de ces hormones dites « de bonheur ». Un faible niveau de sérotonine et de norepinephrine est souvent lié à une situation de dépression – c’est peut-être la raison pour laquelle nous nous sentons moins stressés et plus heureux une fois que nous avons eu un entraînement.

Qu’il s’agisse de l’endorphine ou de la sérotonine, il ne fait aucun doute qu’une séance de sport intense est bonne non seulement pour le corps et l’esprit, mais aussi pour votre entreprise plus ou moins directement.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi notre guide pratique  » Santé et Mieux-Être au travail : 5 raisons de pratiquer une activité physique« .

< Cliquez ici pour télécharger le guide pratique 

(Visited 49 times, 1 visits today)

Comments

comments

This post is also available in: Italia United Kingdom