Que pouvez-vous faire pour que vos employés soient moins absents ? Il est parfois difficile de savoir comment aborder le problème et de déterminer quelle méthode serait la plus efficace. Faut-il privilégier la carotte ou le bâton ?  

Avant de vous proposer quelques étapes pour améliorer la présence de vos employés, il est essentiel de comprendre pourquoi l’absentéisme est aujourd’hui un réel problème en entreprise.

Le Chartered Institute of Personnel and Development nous dit que :

  • En France, l’absentéisme coûte en moyenne 1000 € par employé
  • Les entreprises perdent 6,9 jours de travail par an du fait de l’absentéisme
  • Cette problématique coûte 113 milliards d’euros à l’Etat Français

Certains chiffres peuvent varier selon les rapports, car les sources et les méthodes utilisées sont différentes. Cependant la vue d’ensemble et l’ampleur du problème sont indiscutables.

Le problème de l’absentéisme peut influencer votre entreprise de diverses façons : par exemple sur le moral ou sur l’implication de vos employés. Cela peut également engendrer une pression supplémentaire sur les autres, notamment du fait des réunions consacrées à la résolution de cette problématique.

Quelles sont les raisons les plus fréquentes de l’absentéisme ?

Une étude de l’Office for National Statistics a mis en lumière les principales raisons d’une absence maladie :

Les chiffres estiment le nombre de jours d’absence maladie (en millions) pris par les travailleurs au cours d’une année.

  • Stress, dépression, anxiété – 17,0
  • Troubles musculo-squelettiques (tel qu’une douleur au cou) – 13,8
  • Problèmes liés au cou et aux membres supérieurs – 9,4
  • Douleurs de dos – 9,2
  • Problèmes gastro-intestinaux – 9,1

Des statistiques plutôt désagréables n’est-ce pas ? Alors comment résoudre le problème ?

Il ne sert à rien de naviguer à vue lorsqu’il s’agit d’absentéisme. Tout d’abord, vous devez connaître les chiffres en termes d’absence de votre personnel, et cela implique d’adopter une bonne politique de gestion des absences.

Mettez en place une politique de gestion des absences

Une telle politique sert 3 objectifs principaux, par ordre d’importance :

  • Préventif
  • Proactif
  • Prévision

Préventif

C’est l’élément le plus important de votre politique de gestion des absences. Cela peut se traduire par le fait d’encourager le personnel à prendre des pauses régulières, un programme pour favoriser la venue au travail en vélo ou encore des journées de sensibilisations en faveur d’une alimentation plus saine. Cette politique devra également examiner le type d’avantage que vous pourriez mettre en place pour soutenir vos efforts.

Proactif

Jetez un œil à vos données sur les absences. Y a-t-il une redondance ? Est-ce qu’une des raisons de l’absence est liée à une autre problématique ? Par exemple si les douleurs au niveau du dos et du cou sont récurrentes, découvrez quelle pourrait en être la cause. Vos employés ont peut-être besoin de plus de repos ou de la mise en place de bureaux debout ?

Si le stress revient régulièrement, pensez à comment vous pourriez le limiter. Par exemple, vous pouvez partager la charge de travail ou réévaluer les échéances mises en place. Assurez-vous que ce qui est demandé aux employés est réaliste.

Prévision

Lorsque l’absence de vos salariés est inévitable, il est important d’en limiter l’impact sur les autres. Vous devez alors prévoir un plan d’urgence si l’éventualité se présente. Il est important que les Ressources Humaines soient prêtes à gérer ce type de problématique (à l’aide de formations) et que votre personnel soit soutenu.

Ciblez ce qui ne tourne pas rond.

Ciblez vos problématiques

Beaucoup d’entreprises se contentent de voir une problématique sans en chercher la cause.

Il n’y a pas que les maladies qui influent sur le physique qui ont une incidence sur l’absence de votre personnel. Par exemple, l’intimidation sur le lieu de travail et le manque d’engagement des salariés ont un impact direct sur la présence de vos salariés.

Mais il peut y avoir d’autres raisons :

  • Faible engagement/ennui
  • Problèmes liés à la drogue ou à l’alcool
  • Situation familiale

Vous pouvez en parler de façon directe avec les intéressés mais certaines problématiques sont plus difficiles à aborder que d’autres. Une bonne communication est primordiale pour soutenir votre personnel lorsqu’un problème survient.

Réduire le stress au travail

Il existe de nombreuses façons de réduire le stress. Par exemple vous pouvez améliorer la communication entre les employés et la sphère dirigeante. Vous pouvez également proposer des formations aux responsables dans le but de déceler les signes avant-coureurs.

Concrètement, des mesures qui favorisent un environnement sain au travail peut aider à réduire considérablement le stress. Lorsque les employés ressentent que leur employeur s’inquiète de leur bien-être, cela influe directement sur la dynamique et sur leur charge de travail.

Si le stress est endémique dans votre entreprise, vous pouvez également faire appel aux sociétés de conseil.

Améliorer le moral de vos employés

S’assurer que le moral dans son entreprise est haut est directement lié à la gestion du stress et apporte des avantages concrets dans votre entreprise, tel que la réduction de l’absentéisme et l’amélioration croissante de la productivité et de l’engagement.

Les employés veulent une reconnaissance de leur travail. En effet des études montrent que cette reconnaissance est toute aussi importante que des récompenses pécuniaires. Si vous n’avez pas le budget pour offrir des avantages, il existe ainsi d’autres moyens de montrer que vos employés ont de la valeur.

Par exemple, lorsqu’ils restent tard au bureau, ne le prenez pas pour acquis mais offrez-leur un congé compensatoire. Ou vous pouvez aussi récompenser les salariés qui remplissent les objectifs que ce soit en termes de vente ou non en leur offrant un déjeuner par exemple (un repas sain !)

Améliorer l’environnement de travail

Identifiez la culture globale de votre entreprise. Encouragez-vous régulièrement votre personnel pour les valoriser et les rendre plus productifs ?

Mêmes des petites initiatives comme ouvrir des espaces où le personnel peut respirer et discuter ensemble peut changer votre espace de travail. Encourager la communication est toujours une bonne chose.

Un environnement de travail heureux, est un environnement de travail sain. Cela peut prendre du temps de s’assurer de la bonne santé de ses collaborateurs, de faire en sorte qu’ils soient heureux au travail et ainsi de réduire l’absentéisme.

Que vous privilégiez l’approche du bâton ou de la carotte pour réduire l’absentéisme, il se résorbera naturellement. Lorsque vous aurez fourni à vos employés un environnement qui les aide à grandir personnellement et professionnellement.

Offrir des avantages à vos salariés, comme un programme d’activité physique subventionné ou de la flexibilité au travail, coûte probablement moins cher que vous ne le pensez, lorsque vous le comparez aux coûts de l’absentéisme. De nombreuses entreprises à travers le monde utilisent le programme Gympass pour garder leur personnel engagé. Découvrez-en plus dès maintenant

Productivité et absentéisme

(Visited 60 times, 1 visits today)

Comments

comments

This post is also available in: América Latina (MX, CL, AR) Brasil España Italia United Kingdom United States