L’absentéisme est un enjeu majeur pour nos entreprises françaises. Selon un rapport, l’absentéisme lié à la maladie coûterait 34 millions d’euros par an, avec en moyenne 6,3 jours d’absence par employé.

Les facteurs favorisant l’absentéisme

Le stress est l’une des premières causes d’arrêt-maladie, et ce peu importe le secteur ou la taille de l’entreprise. Selon le Chartered Institute of Personnel and Development (CIPD), le stress est la seconde cause d’absence à court terme (48%), juste derrière le rhume et la grippe (95%).
Les 5 principales causes d’absence à court terme sont :

  • Les maladies mineures
  • Le stress
  • Les troubles musculo squelettiques (TMS)
  • Les désordres mentaux
  • Les responsabilités liées à la famille ou à la profession

Le stress est également l’un des principaux facteurs d’absence à long terme avec d’autres maladies graves comme le cancer, l’accident vasculaire ou la crise cardiaque.

  • Stress
  • Maladies graves
  • Désordres mentaux
  • Blessures musculo squelettiques
  • Douleurs au dos

Qu’est ce qui contribue à l’absentéisme au travail ?

L’environnement de travail a un impact significatif sur la forme physique et psychologique des employés et de ce fait, directement sur l’absentéisme. Ainsi, cela implique qu’il y a des moyens pour pouvoir gérer le problème.

Des installations inadéquates

Il est essentiel que les employés travaillent avec les moyens qui leurs sont nécessaires. Le manque d’infrastructure et d’équipement nuit à la productivité, et affecte psychologiquement les employés qui se sentent à la fois frustrés et découragés.

Des responsables incompétents

La façon dont les équipes sont gérées à un impact direct sur la performance des employés. Il faut montrer l’exemple et garder les employés motivés.

Le fait d’utiliser le bâton plutôt que la carotte peut vous faire perdre le respect des salariés et peut engendrer des absences dans le seul but d’éviter l’environnement de travail. La clé pour être un bon manager est de trouver un équilibre entre autorité et discours constructif.

La démotivation

Il n’est pas étonnant que la rétention des talents soit devenue une priorité pour les entreprises. Selon un rapport, la démotivation au travail coûterait plus de 17 milliards d’euros en France.

Mesurer l’absentéisme

Il est primordial d’être capable de mesurer l’absentéisme pour pouvoir le gérer efficacement. Tout d’abord il faut mettre en place un système strict pour mesurer les absences et enregistrer les heures d’entrée et de sortie des employés. Cela permet non seulement d’avoir les informations mais aussi de pouvoir prévoir un remplacement en cas de maladie sur le long terme.

Pour connaître votre taux d’absentéisme calculez combien de jours par mois chaque salarié travaille et multipliez le tout par le nombre total d’employés. N’oubliez pas de faire des ajustements pour les employés à temps partiel. Vous trouverez alors le nombre d’heures net que vos employés sont sensés accomplir.  

D’un autre côté le taux d’absentéisme est calculé en soustrayant au nombre total d’heures net, les heures d’absence. Pour trouver le pourcentage, divisez le nombre d’heures perdues par le nombre d’heures que votre équipe doit effectuer et multipliez le résultat par 100.

Voici un exemple : vous avez 20 employés qui travaillent chacun une journée de six heures pendant 20 jours par mois.

Ainsi 20 (employés) x 6 (heures de travail par jour) x 20 (jours dans le mois) = 2400 heures par mois.

De ce fait, si 10 employés ont manqué un jour chacun au cours du mois, alors on aura :

10 x 6 = 60 heures de travail perdues.

Le pourcentage de temps perdu est donc de : 60/2400 x 100 = 2,5%

Comment gérer les jours d’absence liés aux arrêts maladie des salariés

La meilleure façon pour gérer ces jours d’arrêt maladie est via la communication. Vous pouvez ainsi faire des enquêtes régulières auprès de vos salariés ou faire des entretiens individuels plus traditionnels.

Il faut encourager les salariés à partager leurs idées pour renforcer leur confiance et renforcer leur fidélité à l’entreprise.

Pour contribuer à un environnement de travail plus sain il faut :

  • Un environnement de travail transparent
  • De la reconnaissance
  • Investir dans la Qualité de Vie au Travail
  • Promouvoir la pratique d’une activité physique régulière

Bien que pour la plupart des entreprises, il est impossible de régler totalement le problème de l’absentéisme, il est possible de le réduire en mettant en place des programmes qui vous permettent non seulement de gérer les problèmes liés aux maladies de vos employés et qui contribuent également à leur bien-être.

Pour réduire l’absentéisme et augmenter la productivité, il faut voir la gestion d’une entreprise d’un point de vue Humain, et non pas seulement comme des chiffres et des bulletins de salaire.

Si beaucoup de vos employés sont régulièrement malades Gympass peut vous aider grâce à notre programme de Qualité de Vie au Travail.

(Visited 44 times, 1 visits today)

Comments

comments

This post is also available in: América Latina (MX, CL, AR) Brasil España Italia United Kingdom United States