J’ai testé pour vous l’escalade en salle à Vertical Art Pigalle !  Sport à la mode, futur discipline des Jeux Olympiques de Tokyo, les salles d’escalade poussent comme des  champignons. Les chiffres ne font qu’augmenter : en France, on compte aujourd’hui une centaine de sites d’escalade privés contre une vingtaine en 2004*. Il  fallait  autrefois  s’aventurer  au  fin  fond  de  la  forêt  de Fontainebleau, ou alors planifier un week-end chez mamie dans les Vosges pour pratiquer cette activité.

Or, quelques chaines (dont Vertical Art) font maintenant la promesse d’une expérience similaire, en milieu urbain. Je voulais me faire ma propre idée sur ce nouveau phénomène. C’est dans cette optique que je me suis rendu  au  Vertical  Art  de  Pigalle,  première  salle  à  avoir  ouvert  ses portes dans Paris intra-muros : 1000 m² d’espace avec des blocs de 4,5 mètres de haut, ouverte du lundi au dimanche de 8h à minuit. L’expérience est inédite, équipé de chaussons, un coach me donne les consignes de sécurité. Il m’explique ensuite comment grimper. Les lignes de grimpe sont classées  par  niveau  de  difficulté.  Chaque  sportif  commence  son  ascension  en utilisant  les  prises  où  sont  présents  des  morceaux  d’adhésif.  

Chaque  ligne  est unique. Les prises sont de toutes tailles et de formes variées. La gestion de son centre  de  gravité,  l’équilibre,  la  souplesse,  la résistance,  entre  autres,  sont nécessaires lors de chaque grimpe. Sans compter la lutte interne, mentale : gérer son stress contre la peur du vide, réfléchir pour trouver un chemin logique pour se hisser en haut. Il s’agit donc d’une activité qui va d’une part tonifier et renforcer vos muscle et d’autres part vous stimuler mentalement. Le parcours est validé une fois que la dernière prise a été atteinte, avec les deux mains, et maintenue trois secondes. La descente peut alors commencer, en sachant que n’importe quelle prise peut être utilisée à cette fin.

J’ai vraiment apprécié l’ambiance décontractée et familiale de Vertical Art Pigalle. Les employés sont passionnés, à l’écoute. La salle est magnifique. Un restaurant à l’entrée offre menus et boissons en continue. A noter que la plupart des salles Vertical Art sont équipées d’une salle de musculation et/ou salle de yoga. L’effort en lui-même est très agréable puisque naturel. On retrouve l’usage de son corps en  s’allongeant  pour  aller  chercher  sa  prise.  L’effort  est  naturel.  Le  travail  du gainage, des muscles de la main, de l’avant-bras est exceptionnel. Chaque ligne est variée, chaque salle est unique. C’est l’occasion de passer un bon moment entre amis, tout en pratiquant une activité physique accessible à tous.

* https://www.lepoint.fr/societe

(Visited 51 times, 1 visits today)

Comments

comments