» Un bon patron fait comprendre à ses hommes qu’ils possèdent plus de capacités qu’ils ne le pensent, de sorte qu’ils travaillent constamment mieux qu’ils ne le pensaient pouvoir faire  » Charles Erwin Wilson

Ce n’est plus un secret. Réussir à garder vos collaborateurs les plus performants exige plus qu’un gros billet à la fin du mois. Et c’est encore plus vrai dans le climat actuel où les  employés qualifiés ont le pouvoir de choisir parmi de nombreuses opportunités.

A cela s’ajoute la connexion toujours plus grande de vos salariés. Internet permet en un clique de comparer les conditions de travail dans toutes les entreprises (merci Glassdoor par exemple), et de voir si, à tout hasard, l’herbe ne serait pas plus verte ailleurs. Vous le savez, la marque employeur se construit aujourd’hui sur internet et sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, ce dont vos salariés ont besoin, c’est que vous en tant qu’employeur, reconnaissiez leur valeur et leur travail. Et c’est encore plus vrai pour la génération dite des « Millennials » qui fait valoir ce cruel besoin d’accomplissement dans son travail.

Valoriser vos collaborateurs ne vous coûte rien, et pourtant en France, un salariés sur deux ne se sent pas valorisé par son management. Il y a donc encore du chemin à faire.

 

Comment faire en sorte que vos collaborateurs se sentent valorisés ? 

Quelles actions / attitudes feront que mes collaborateurs se sentiront valorisés ? La première chose qui vous aidera à coup sur est de savoir qui sont vos collaborateurs, de les connaître. Un sondage mené par Azure Consulting visait à comprendre ce que les entreprises et managers connaissaient de leurs salariés. Malheureusement, en dehors du travail, il semble qu’ils en sachent très peu.

Plus d’un tiers (36%) des employés ont déclaré que leur patron ne savait rien de leurs centres d’intérêt ; les deux cinquièmes ont déclaré que leur patron ne connaissait pas la profession de leur conjoint(e) ; et près de la moitié (48%) soutiennent qu’il ne connait pas le nom de leurs enfants.

L’étude de Azure a conclu que les employeurs les plus détachés de leur collaborateurs étaient plus susceptibles de subir une baisse de productivité et une augmentation du turnover.

Bien qu’il ne soit probablement pas nécessaire de connaître la couleur préférée de vos collaborateurs, il est utile à plusieurs niveaux de connaître les personnes qui travaillent pour vous.

Voici quelques façons simples de faire en sorte que vos collaborateurs se sentent estimés et valorisés :

1. Reconnaissez les réussites individuelles

Il reste intéressant de valoriser vos équipes en générale (et c’est important pour l’esprit d’équipe). Cependant, ne pas reconnaître la performance supérieure de tel ou tel collaborateur peut le décevoir et engendrer de l’incompréhension.

Assurez-vous de reconnaître les réalisations individuelles, en insistant sur le fait que tous vos collaborateurs sont des membres précieux de l’équipe.

2. Discutez avec vos collaborateurs !

Prenez le temps de vous renseigner sur vos salariés. Découvrez ce qui les motive, ce qu’ils aiment, ce qu’ils sont.

Cela a deux utilités : vous intéresser personnellement à vos collaborateurs leur prouvera que vous leur portez de l’intérêt, ils se sentiront valorisés et, par conséquent, ils seront plus susceptibles de mieux travailler. Cela accroît également la confiance et le respect des deux côtés. C’est un deal gagnant-gagnant.

3. Montrez leur que vous vous intéressez à eux !

Attention, nous ne sommes pas entrain de vous suggérer de leur faire des grandes accolades tous les matins. Mais quand les salariés ont le sentiment que leur employeur se préoccupe d’eux et de leur bien-être, ils vous récompensent d’une plus grande fidélité en retour.

Lorsqu’une entreprise se préoccupe activement de ses salariés, en particulier grâce à des avantages et des initiatives de bien-être comme l’abonnement subventionné au sport, il est clair que l’entreprise valorise son effectif; non seulement en s’occupant d’eux au travail, mais aussi dans leur vie en général.

 

 

Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes avec le temps 

Au bout du compte, il y a de nombreuses façons de faire en sorte que vos collaborateurs se sentent valorisés, et comprendre/connaître leurs besoins est la clef.

De nos jours, ils sont à la recherche d’un meilleur équilibre vie pro / vie perso, et ils sont parfaitement au courant des avantages qu’ils peuvent où non réclamer à leur entreprise.

Gardez à l’esprit que la population en général, et donc vos salariés, sont maintenant plus sensibles aux aspects du bien-être (activité physique, alimentation, relaxation etc). L’abonnement subventionné à une salle de sport et la possibilité d’horaires plus flexibles pour mieux équilibrer leurs vies, sont des avantages essentiels à leur bien-être.

 

 

Valorisez vos collaborateurs pour améliorer leur performance 

Alors, quels sont les avantages à valoriser vos collaborateurs ? Vous observerez une augmentation de leur motivation, vos salariés resteront plus longtemps en poste, et vous construirez une culture d’entreprise appréciée par tous.

Les recherches effectuées par l’American Psychological Association ont montré que les personnes qui se sentent appréciées par leur employeur sont beaucoup plus susceptibles :

  • D’être motivés à donner le meilleur d’eux même (93% contre 33%).
  • De recommander leur entreprise à d’autres personnes (85% contre 19%).

C’est vraiment une question d’engagement. Une chose est sûre: si vous vous engagez avec vos salariés, ils s’impliquent plus dans leur travail (cela relève quand même du bon sens). On observe des résultats supérieurs de 202% dans les entreprises où la force de travail est engagée.

Combien vous coûte l’engagement du personnel ? Cela vaut la peine de contacter Gympass pour en savoir plus sur leur programme de qualité de vie au travail, c’est par ici !

Gympass

 

 

 

 

 

Photo de couverture : Boss Quote 

(Visited 491 times, 2 visits today)

Comments

comments

This post is also available in: América Latina (MX, CL, AR) Brasil España Italia United Kingdom